People & Planet

On ne peut nier que l’écosystème de la terre est complètement déséquilibré aujourd’hui. Si tout le monde se mettait à vivre à l’occidentale, il est clair qu’une seule planète ne suffirait plus. C’est la raison pour laquelle nous limitons autant que possible l’empreinte écologique de nos brasseries.

Durabilité et économie sur une planète viable

Lorsqu’on pense à la durabilité, on ne pense souvent qu’à la durabilité écologique, c’est-à-dire l’utilisation des ressources naturelles. Il faut en effet veiller, lors de l’utilisation de ces ressources, à ne pas les épuiser. Mais il ne faut pas non plus oublier la durabilité économique où la croissance de la compétitivité va – presque littéralement – de pair avec le respect de l’homme et de la nature. On vérifie pour chaque investissement ou changement technologique si et comment il est possible de minimaliser l’impact nuisible sur l’homme et l’environnement.

Prototypes

Un pilier important de notre politique est la recherche et le développement. Le R&D conduit régulièrement chez nous au développement et à l’utilisation de prototypes et d’applications ayant un impact positif et démontrable sur l’environnement.
Le souci de la qualité et l’utilisation des meilleures techniques disponibles (MTD) jouent également un rôle essentiel pour l’entreprise. Duvel Moortgat a signé en 1999 déjà la ‘Charte environnementale des entreprises de l’industrie alimentaire’. Nous nous engageons ainsi en faveur d’une politique environnementale proactive.
 

Emballages réutilisables
Énergie solaire
Récupération d’énergie
Variateurs de fréquence
Énergie thermique
Épuration des eaux

Emballages réutilisables

Environ 1,4 million de casiers de Duvel sont en circulation dans le monde entier, et au total environ 2,2 millions de casiers pour l’ensemble de nos bières. Les casiers écologiques sont fabriqués en polyéthylène recyclé. Ce matériau ne contient pas de métaux lourds nuisibles.

Nous utilisons des emballages multifonctionnels réutilisables tels que des casiers, des verres, des bouteilles et des fûts. Ceux-ci sont lavés à plusieurs reprises et réutilisés pour diverses bières. Les bacs peuvent être utilisés pour différents types d’emballage : bouteilles à l’unité, clips ou packs. Plus de 99% de ce que nous vendons au Benelux est présenté dans un emballage réutilisable.
 

Énergie solaire

Il y a sur le toit de la salle de brassage et des salles de maturation 12.500 m² de panneaux solaires d’une puissance de 600 kW, représentant un rendement de 600 mégawatheures/an. Ce qui est comparable à la consommation d’énergie annuelle moyenne de 150 ménages. Nous utilisons intégralement dans la brasserie l’énergie électrique que nous produisons à partir des panneaux solaires.

Récupération d’énergie

Il importe d’avoir une gestion efficace de l’énergie, ainsi que des procédés de récupération internes. Nous chauffons nos bâtiments d’exploitation et entrepôts au moyen de la chaleur qui se dégage de la fermentation. Il s’agit d’un exemple de circuit fermé qui nous permet d’éviter les flux de déchets et d’émissions.

Une autre application de ce circuit fermé est le chauffage de nos caves chaudes utilisées pour la deuxième fermentation en bouteille au moyen de la chaleur provenant du refroidissement des grands entrepôts de maturation. Nous réutilisons également la condensation des vapeurs de cuisson émises dans la salle de brassage pour chauffer le brassin suivant à quasi température d’ébullition.
 

Variateurs de fréquence

Nous utilisons de tels variateurs de fréquence là où cela s’avère possible. Grâce au variateur de fréquence, le volume de production peut être rectifié en adaptant la vitesse du moteur. Ce qui permet d’économiser une quantité considérable d’énergie, surtout pour le pompage.
 

Énergie thermique

Nous utiliserons bientôt le gaz méthane qui se dégage lors de la décomposition de la charge organique dans nos eaux usées en guise de carburant pour les générateurs de vapeur. Nous réutilisons ainsi sur base annuelle dans la brasserie de Puurs environ 11% de la totalité de l’énergie thermique produite (environ 3.500 MWh). Nous prévoyons en outre des échanges de chaleur de toutes sortes. La charge thermique dans la salle de brassage est de ce fait extrêmement basse.

Épuration des eaux

Nous déployons des efforts constants pour éviter le gaspillage d’eau, notamment en maintenant la consommation d’eau par litre de bière finie au niveau le plus bas possible. Le but est de toujours réutiliser les eaux épurées pour le refroidissement et le rinçage.

Nous traitons depuis plus de vingt ans déjà les eaux issues de notre procédé de production. Une station d’épuration des eaux a été construite à Puurs en 1993. Celle-ci a constamment été modernisée. Une toute nouvelle station était construite et mise en service en juillet 2017.

Nous traitons les eaux usées dans un système séparé en vue de les ramener bien en dessous des strictes normes Vlarem avant de les déverser dans les eaux de surface. L’épuration se fait dans un système combiné de type anaérobie/aérobie. La quantité minimale de boues d’épuration qui se forme ainsi est destinée à l’agriculture pour servir d’améliorant.